Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/09/2016

Edouard Ferrand reçu au parlement tchèque

20160923_115828.jpg

 

20160923_114643.jpg

 

20160923_100957_002.jpg

 

 

20160923_152134.jpg

20160923_104020.jpg

13:40 Écrit par La Vaire | Lien permanent | Commentaires (0)

21/09/2016

Flandre, Gand

La "Maison des têtes couronnées" à Gand, capitale culturelle de la Flandre

Magnifique maison renaissance où on peut y voir la généalogie de la Maison de Bourgogne. Tout en haut Charles le téméraire et au 3ème étage, Charles Quint. L'alliance entre les ducs de Bourgogne et les drapiers flamands fut une des plus extraordinaires alliances géopolitiques d'Europe. Elle ouvrit la mer du Nord au commerce des ducs.20160920_123019.jpg

19:15 Écrit par La Vaire | Lien permanent | Commentaires (0)

15/09/2016

Hallucinant

 

10:56 Écrit par La Vaire | Lien permanent | Commentaires (0)

14/09/2016

Edouard Ferrand


14:21 Écrit par La Vaire | Lien permanent | Commentaires (0)

Strasbourg

 

Communiqué de presse d'Edouard Ferrand chef délégation FN RBM au Parlement européen 
 
Verhofstadt nommé représentant du parlement européen pour les négociations du Brexit : autant en emporte les peuples européens...et le Parlement aussi
 
 
Les eurocrates avaient déjà inventé la démocratie sans les peuples, à l'image des modalités d'adoption du Traité de Lisbonne, notamment en France.
 
Ils ont désormais si peu de scrupules qu'ils ont décidé de nommer l'archi-européiste et mondialiste Guy Verhofstadt, ancien Premier ministre belge, représentant du Parlement européen sur la négociation
sur le Brexit...sans même passer par sa désignation par le Parlement européen, pourtant premier concerné.

 
Désormais, même le Parlement européen, dont le rôle et la légitimité sont déjà fragilisés, est désormais de trop pour les sphères bruxelloises...
 
Il est grand temps que les peuples européens, le peuple français en premier lieu, nettoient ces écuries d'Augias.
 
 
 
 

20160420_100331.jpg

11:15 Écrit par La Vaire | Lien permanent | Commentaires (0)

11/09/2016

Cathédrale d'Auxerre, un joyau de notre patrimoine à découvrir d'une manière différente


10:05 Écrit par La Vaire | Lien permanent | Commentaires (0)

09/09/2016

Francophonie


14:22 Écrit par La Vaire | Lien permanent | Commentaires (0)

agriculture

COMMUNIQUÉ DE GILLES PENNELLE

Président du groupe FN Bretagne

Unknown.jpeg

À QUELQUES KILOMÈTRES DU SPACE LA MORT EST DANS LE PRÉ

Le grand salon de l’élevage, le SPACE, va ouvrir ses portes le 13 septembre à Rennes. À quelques kilomètres des belles allées, des salons VIP et des cocktails servis sur de beaux stands où défileront entre autres les politiciens de l’UMPS responsables de la crise agricole, le monde paysan breton poursuit son agonie.

Lait, porc, viande bovine ... toutes les filières de l’élevage sont touchées. Partout les revenus s’effondrent.

La surproduction et la concurrence déloyale, voulues et imposées par l’Europe de Bruxelles soutenue par les partis du système (les Républicains, PS, UDI ...), ne permettent plus à nos éleveurs de vivre de leur travail. L’agriculture familiale française est en train de disparaître !

Le Gouvernement français, lui, à d’autres priorités : accueillir, loger, soigner et entretenir les immigrés clandestins qui déferlent de plus en plus nombreux sur notre pays !

Les hauts dirigeants, aux ordres du système, de la FNSEA, eux, tentent de canaliser la légitime colère des éleveurs vers des actions qui ne mèneront à rien.

Pour sauver nos éleveurs, il faut rétablir une régulation du marché, mettre fin à la concurrence déloyale et instituer le patriotisme alimentaire ; trois mesures refusées et interdites par Bruxelles !

Il faut donc en tirer les leçons. La survie de l’agriculture française passe par un changement de modèle économique. Il faut remplacer la désastreuse Politique Agricole Commune Européenne par une Politique Agricole Française qui seule permettra demain à nos éleveurs de vivre de leur travail.

Seul le Front National le propose et le fera.

12:56 Écrit par La Vaire | Lien permanent | Commentaires (0)

05/09/2016

Migrants en Bourgogne

CÔTE-D'OR - SOCIÉTÉFauverney : l'éventuelle venue de migrants contestée

  • Vu 9476 fois
  •  
  • Le 04/09/2016 à 18:00
  • mis à jour à 18:02
  •  
  •  Réagir (35)
Un centre d’accueil et d’orientation abritant quarante migrants pourrait ouvrir dans l’ancienne Maison familiale et rurale, située route de Magny-sur-Tille. Le maire François Bigeard (ici à droite aux côtés de Jean-Luc Dereclenne, 2e adjoint) s’y oppose. / Photo Nicolas PERRIN
Un centre d’accueil et d’orientation abritant quarante migrants pourrait ouvrir dans l’ancienne Maison familiale et rurale, située route de Magny-sur-Tille. Le maire François Bigeard (ici à droite aux côtés de Jean-Luc Dereclenne, 2e adjoint) s’y oppose. / Photo Nicolas PERRIN

Quarante migrants de Calais pourraient s’installer dans l’ancienne Maison familiale et rurale de Fauverney en octobre. Une solution « temporaire » selon la sous-préfète de Beaune chargée du dossier, Florence Vilmus.

Article du Bien public.

08:02 Écrit par La Vaire | Lien permanent | Commentaires (0)

02/09/2016

Soutien aux producteurs de lait

Communiqué de Philippe Loiseau et Edouard Ferrand, Députés français au Parlement européen, membres de la Commission Agriculture et développement rural

La fin des quotas laitiers et des prix planchers ont plongé, comme nous l’avons hélas prédit, nos producteurs de lait dans une grave crise : une concurrence internationale féroce ayant fait baisser les prix largement sous les coûts de revient, tous les producteurs de lait perdent de l’argent. Abandonnés par l’Etat et l’Union européenne, ils sont en plein bras de fer avec le groupe Lactalis, le groupe mutualiste qui paie les prix les plus faibles aux producteurs.

La crise est internationale et les Etats-Unis sont aussi fortement touchés. Ils ont pris une décision capitale en décidant d’acheter d’importants stocks de fromage pour les distribuer aux américains les plus démunis. Cet Etat souverain fera ainsi remonter les prix et soutient les producteurs de lait américains tout en offrant de la nourriture aux déshérités.

Les décisions en matière agricole comme sur bien d’autres sujets ne pouvant être prises que par la Commission et le Parlement Européen, la France ne peut agir pour résoudre la crise du lait. L’Union Européenne le pourrait mais elle ne le fait pas car intervenir sur les marchés est pour elle un péché mortel.

Aussi, nos producteurs de lait se meurent et nous risquons fort de regretter leur disparition. Le Front National demande au gouvernement un bras de fer avec Bruxelles pour imposer le retour des quotas laitiers et faire ainsi remonter les prix au plus grand bénéfice de nos producteurs. Dans un second temps, la France devra reprendre la main sur sa politique agricole, organiser une PAF, Politique agricole française, et savoir protéger nos producteurs d’une concurrence internationale souvent déloyale.

Unknown.jpeg

09:47 Écrit par La Vaire | Lien permanent | Commentaires (0)