Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/12/2016

A Bruxelles Edouard Ferrand interpellé le ministre de l'intérieur


11:04 Écrit par La Vaire | Lien permanent | Commentaires (0)

03/12/2016

Défense du terroir européen face aux menaces des traités de libre-échange


16:12 Écrit par La Vaire | Lien permanent | Commentaires (0)

30/11/2016

Joigny

Communiqué de presse d'Olivier Aneste, responsable du canton de Joigny

Saccage des églises de Joigny : nos racines attaquées par la racaille

C'est avec consternation et tristesse que nous avons appris la dégradation des églises Saint Jean et Saint André de Joigny, mardi 29 novembre 2016. Le Front National de l'Yonne dénonce avec force cet acte lâche et intolérable visant des lieux de culte (Cierge Pascal décapité, début d'incendie, chaises renversées, cierges et tracts répandus sur le sol). Ces églises sont attaquées pour la 3ème fois en 2 ans. Nous déplorons que la majorité municipale soit imobile et désintéressée parce ces actes qui deviennent habituels à Joigny. Il aura fallu une « énième » dégradation pour affoler Nicolas Soret, président de la Communauté de communes du Jovinien, qui annonce maladroitement la possible fermeture de nos églises quand elles ne sont pas occupées, choisissant ainsi la facilité plutôt que la sécurisation des lieux et la protection des fidèles. Pour la sécurité de nos établissements religieux, nous demandons à Bernard Moraine, maire de Joigny, de mettre en place à l'entrée de chaque lieu de culte, un système de vidéosurveillance pour dissuader les racailles et faciliter le travail de la Gendarmerie pour l'identification et l'arrestation des auteurs. Nous demandons également la mise en place de patrouilles fréquentes aux abords de ces bâtiments. Actions et dispositif qui auraient dû être mis en œuvre depuis les dégradations précédentes.

 

 images.jpgS7VYC6X1TxbrS8jgjxJ-y3LKLMNmXK2ct0_-KZeo4RbAyaC9PANkQTELjQOQOkEb_M81lA=s85.jpg

18:44 Écrit par La Vaire | Lien permanent | Commentaires (0)

Joigny

Communiqué de presse d'Olivier Aneste, responsable du canton de Joigny

Saccage des églises de Joigny : nos racines attaquées par la racaille

C'est avec consternation et tristesse que nous avons appris la dégradation des églises Saint Jean et Saint André de Joigny, mardi 29 novembre 2016. Le Front National de l'Yonne dénonce avec force cet acte lâche et intolérable visant des lieux de culte (Cierge Pascal décapité, début d'incendie, chaises renversées, cierges et tracts répandus sur le sol). Ces églises sont attaquées pour la 3ème fois en 2 ans. Nous déplorons que la majorité municipale soit imobile et désintéressée parce ses actes qui deviennent habituels à Joigny. Il aura fallu une « énième » dégradation pour affoler Nicolas Soret, président de la Communauté de communes du Jovinien, qui annonce maladroitement la possible fermeture de nos églises quand elles ne sont pas occupées, choisissant ainsi la facilité plutôt que la sécurisation des lieux et la protection des fidèles. Pour la sécurité de nos établissements religieux, nous demandons à Bernard Moraine, maire de Joigny, de mettre en place à l'entrée de chaque lieu de culte, un système de vidéosurveillance pour dissuader les racailles et faciliter le travail de la Gendarmerie pour l'identification et l'arrestation des auteurs. Nous demandons également la mise en place de patrouilles fréquentes aux abords de ces bâtiments. Actions et dispositif qui auraient dû être mis en œuvre depuis les dégradations précédentes.

 

 images.jpgS7VYC6X1TxbrS8jgjxJ-y3LKLMNmXK2ct0_-KZeo4RbAyaC9PANkQTELjQOQOkEb_M81lA=s85.jpg

18:43 Écrit par La Vaire | Lien permanent | Commentaires (0)

Edouard Ferrand rencontre l'AfD à Bruxelles


12:10 Écrit par La Vaire | Lien permanent | Commentaires (0)

26/11/2016

Une horreure

1611260504480087.jpg

 

Depuis la fusion de la Bourgogne et de la Franche-Comté, le 1er janvier dernier, la grande région était symbolisée par un logo provisoire. Une situation sur le point de s'achever suite à la divulgation, dans la discretion la plus totale, du nouveau logo régional sur le site et la page Facebook de la région. Comme le décrivent nos confrères de l'Est républicain, ce visuel est constitué des mots « Bourgogne-Franche-Comté en noir sur fond blanc avec des tirets en jaune. Enfin, des "accents" ou des "traits d’union", plutôt, puisqu’il s’agit de "symboles".» Un jaune que l'on pourra qualifier de jaune moutarde ou jaune comté, selon le patriotisme de chacun. La facture de cet univers graphique et de son slogan : « A nous deux ! », censé illustrer l’union et non l’appel au duel entre Besançon et Dijon ? 18 000 €.

Source Le Bien Public

09:49 Écrit par La Vaire | Lien permanent | Commentaires (0)

25/11/2016

A ne pas manquer


20:21 Écrit par La Vaire | Lien permanent | Commentaires (0)

Programme agricole du FN

2016 11 24 FN HauteSaône -agriculture E FERRAND & P LOISEAU.jpg

08:00 Écrit par La Vaire | Lien permanent | Commentaires (0)

24/11/2016

Edouard Ferrand demande que les aides soient pour le Liban


Assistance Macrofinancière à la Jordanie... par edouard-ferrand

11:35 Écrit par La Vaire | Lien permanent | Commentaires (0)

Agriculture

Communiqué de presse d’Edouard Ferrand et Philippe Loiseau, Députés francais au Parlement européen et membres de la Commission Agriculture et Développement rural

La colère grandissante des agriculteurs face à d’importants retards de paiement des aides directes versées dans le cadre de la PAC est d’autant plus légitime que ces même agriculteurs doivent consacrer toujours plus de temps à la montagne de paperasse dont a accouché la PAC 2014-2020. Cette inflation délirante de normes et de formulaires opaques est d’autant plus insupportable qu’elle s’accompagne d’une baisse des paiements directs et de mesures de crise peu ou pas efficaces.

La Commission européenne, pourtant à l’origine de ce monstre bureaucratique, prétend, avec le sinistre M. Hogan, Commissaire européen à l’agriculture, engager une simplification de la PAC. Edouard Ferrand et Philippe Loiseau, députés européen à la Commission agriculture, dénoncent une fois de plus cette aberration qui consiste à demander des solutions aux responsables de ces graves dérives.

Par ses lourdeurs et son inefficacité, la PAC est plus que jamais cette « politique agricole dont aucune puissance consciente de ses intérêts ne voudrait », dénoncée depuis des années par le Front National et sa présidente Marine Le Pen. Sa renationalisation n’est pas une option : c’est une urgence et un devoir pour tous ceux qui refusent de laisser sombrer notre agriculture et les territoires ruraux qui en dépendent.publication-des-beneficiaires-des-aides-pac_big_heading_news.jpg

11:12 Écrit par La Vaire | Lien permanent | Commentaires (0)